Guinafnews

Au Samouraï de la haine et du mensonge…(Par Abdoulaye J Barry)

Un individu très mal intentionné qui se fait appeler Le Samouraï Théa sur Facebook a pris une vidéo que j’ai publiée au mois de mars dernier pour en faire l’objet d’une polémique nuisible à la Guinée.

Pour rappel, cette vidéo dans laquelle des enfants sont en train de chanter l’hymne de la Guinée en Pular a été filmée le dimanche, 27 mars 2022 de l’année scolaire passée dans le cadre du tournage d’un documentaire. Pour cet individu, l’hymne de la Guinée ne devrait pas être chanté en Pular. Pourtant, cet hymne est inspiré d’une chanson faite en langue Maninka par le griot Korofo Moussa de Kissidougou à l’honneur d’Alpha Yahya Diallo qui était le chef du Diwal de Labé de l’État théocratique du Fouta.

En effet, Djeli Korofo Moussa avait été tellement impressionné par les exploits guerriers d’Alpha Yahya, l’importante délégation qui l’accompagnait à Conakry et le respect qu’il avait imposé même au gouverneur colonial, que le Djeli et son groupe décidèrent d’aller à la rencontre d’Alpha Yahya. Dès qu’ils s’approchèrent du chef de Labé, Korofo Moussa entonna immédiatement “Mansa belou mankan”. Ce qui signifie : “Tous les rois ne sont pas égaux”. C’est cette chanson qui a été réadapté avec l’aide de Jean Cellier et qui nous sert d’hymne national aujourd’hui .

Si ce soi-disant Samouraï avait fait la moindre recherche au lieu de venir exhiber son ignorance et sa haine sur la toile, il se serait rendu compte que traduire notre hymne en langue nationale est une très bonne chose. Combien d’enfants ont bousillé cet hymne car ne connaissant pas ses mots et leur signification. Qui ne se rappelle pas de « Ple ple de Guinée », de « passori sory », « inisokope », etc.

Par ailleurs, au-delà des traductions en langues nationales, l’hymne de la Guinée est traduit dans plusieurs autres langues étrangères comme l’espagnol, l’allemand et l’anglais.

Dans un État normal, ce Samouraï Théa qui a exhibé son ignorance et ses préjugés contre les Peuls devrait répondre devant qui de droit pour ses incitations à la haine ethnique. Comment peut-il confluer une vidéo qui avait été faite dans le cadre de la promotion d’une de nos langues nationales et l’UFDG qui n’a absolument rien à voir avec ? Il va jusqu’à dire que cette vidéo serait une expression visible des mauvaises intentions cachées de la communauté Peule.

Pour sa gouverne, bien que le français soit la langue officielle, la promotion des langues nationales était inscrite dans notre constitution de 2010. Aujourd’hui, des Guinéens patriotes soucieux de la promotion de nos langues se battent nuit et jour pour que nos langues nationales aient une place privilégiée dans la nouvelle Constitution guinéenne.

S’il n’avait pas succombé à la tentation de vouloir régler des comptes à l’UFDG et de s’attaquer à la communauté Peule qu’il accuse d’arborer des idées nocives contre la Guinée, s’il avait fait la moindre recherche, il se serait tu.

J’espère que cette note lui parviendra afin que lui et tous ceux qui partagent ses idées nauséabondes puissent s’instruire pour sortir de l’ignorance et de la haine.

Abdoulaye J Barry
ajbarry@live.com

Portland, OR

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.