Guinafnews

CAN 2025 : cinq pays se sont portés candidats à l’organisation

La CAF annoncera le pays hôte dans un mois. Entre-temps, l’Algérie, le Maroc, le duo Nigeria-Bénin ainsi que la Zambie ont déjà déposé des dossiers.

Les inspecteurs de la Confédération africaine de football CAF sont en tournée dans différents pays qui se sont portés candidats à l’organisation de la CAN 2025. Cinq pays ont jusqu’à présent déposé leur dossier au Caire, où siège la CAF. Il s’agit de l’Algérie, le Maroc, la Zambie et le duo Nigeria-Bénin, qui ont tous reçu l’aval de leur gouvernement.

Après, des visites d’inspection sont prévues du 05 au 25 janvier. Le comité exécutif de la CAF désignera le pays hôte le 10 février 2023 selon le calendrier. La nouvelle formulation laisse en outre la porte ouverte à une co-organisation entre plusieurs pays.

Il faut rappeler que la CAF a retiré l’organisation de cette CAN 2025 à la Guinée en octobre 2022. L’instance de gestion du football africain estime en effet que la Guinée n’est pas encore prête en terme d’infrastructures pour accueillir ce grand événement du football africain.

L’Algérie déjà hôte du CHAN 2023 

Le Championnat d’Afrique des nations mettra en confrontation 28 sélections africaines, mais seuls les joueurs évoluant dans les championnats locaux y sont autorisés. La compétition aura lieu du 13 janvier au 04 février. Or à moins d’une semaine de la compétition, l’espace aérien de l’Algérie est bloqué à la délégation marocaine, l’une des équipes censées participer à ce tournoi.

La cause serait les dissensions politiques entre les deux pays selon des sources locales au Maroc. Hesspress, un magazine marocain en ligne estime en outre que la Fédération royale marocaine de football avait demandé à l’Algérie de permettre aux joueurs d’effectuer un vol RAM direct pour rejoindre l’Algérie, une demande qui serait restée sans suite officielle jusqu’à présent selon ce magazine.

La Guinée-Bissau a rendu hommage à Pelé

Le stade de Bafala la deuxième ville du pays a une capacité d’accueil de 15.000 places. Il porte désormais le nom de Pelé. Cette annonce a été faite vendredi (06.01.2023) par le gouvernement bissau-guinéen. Le Cap-Vert a été le premier pays à rebaptiser  mercredi (04.01.2023) son stade de la capitale Praia en hommage à Pelé.

Il faut rappeler que les deux pays répondent à l’appel du président de la FIFA. Gianni Infantino avait souhaité il y a quelques jours que chaque pays membre de cette instance mondiale de football baptise un de ses stades du nom du légendaire numéro 10 brésilien.

Des bébés portant le nom de « Pelé »

Plus de 738 bébés péruviens nés en 2022 ont porté le nom de « Pelé » en mémoire d’Edison Arantes Do Nascimento, le triple champion du monde brésilien. Mais le Roi du football Pelé n’est pas la seule célébrité à qui les Péruviens ont rendu hommage en 2022.

Pelé a passé une grande partie de sa carrière au club de football Santos FC

 

551 nouvelles naissances ont porté le nom de la reine Elisabeth II, monarque britannique décédée en septembre 2022. Au Pérou, le nom célèbre qui arrive en tête est celui de Cristiano Ronaldo. En 2022, le nombre de nouveaux nés ayant été baptisés du nom de la star portugaise est estimé à 31.583.

Par Fiacre NDAYIRAGIJE

In. https://www.dw.com/fr/can-2025-cinq-pays-se-sont-portes-candidats-a-l-organisation/a-64323671

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.