Guinafnews
Votre pub ici 728

Charles Wright sait que la Maison Centrale ne dispose pas de moyens appropriés pour soigner les détenus.

0

Malheureusement, dans les conditions actuelles, la Maison Centrale de Conakry n’est pas en mesure de garantir des soins adéquats aux détenus. Déjà, dans les hôpitaux publics, les soins dispensés aux malades laissent à désirer, à plus forte raison dans un établissement pénitentiaire. Par ailleurs, il faut signaler avec beaucoup de regret qu’à chaque fois qu’un détenu à été référé à un des hôpitaux nationaux, c’est souvent dans un état grave et lamentable.

Le cas de Roger Bamba est encore présent dans la mémoire collective et depuis hier celui de Louncény Camara sans oublier les anonymes.

Mais lorsqu’on analyse les conditions de vie à la Maison Centrale et la qualité des soins qui y sont fournis aux détenus, on se rend compte que ces derniers ont parfaitement le droit d’être hospitalisés dans des structures sanitaires appropriées et ils ont droit d’exiger une évacuation sanitaire à l’étranger.

Le valet et thuriféraire Charles Wright sait que la Maison Centrale ne dispose pas de moyens appropriés pour soigner les détenus. Ces derniers ont le droit à la santé et donc à des soins de meilleure qualité.

SEKOU KOUNDOUNO

RESPONSABLE DES STRATÉGIES ET PLANIFICATION DU FNDC

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies