Guinafnews

Irruption du Colonel Doumbouya au Conseil interministériel

Hier, alors que le conseil interministériel se tenait au Palais de la Colombe, siège de la Primature guinéenne, le chef de la junte, Colonel Mamadi Doumbouya a fait irruption dans la salle.

Selon le PM Bernard Gomou, au micro de la RTG, « le Président m’a demandé, en tant que Premier ministre, de tendre la main afin que ceux qui hésitent encore à venir autour de la table, dans le cadre des concertations, viennent. Il m’a demandé d’aller les chercher pour qu’on discute. Parce que la solution à nos problèmes ne peut être trouvée que par les Guinéens. L’essentiel est qu’à la fin de cette Transition, tous les Guinéens soient unis autour d’un idéal commun ».

Pour un commentateur politique, « il ne suffit pas d’ordonner. Il faut prendre des actes concrets. Maintenant, le PM saura-t-il le faire ? Ira-t-il à Dakar et Abidjan pour rencontrer Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré ? Plaidera t-il la libération, ne serait-ce que sous le régime du contrôle judiciaire des dirigeants du RPG AEC (l’ex PM Kassory, les ex Ministre d’Etat Mohamed Diané, et Oyé Guilavogui, etc.). Pourra-t-il convaincre le CNRD de prendre des engagements auprès de la communauté internationale, notamment du G5 (Cedeao, Nations-Unies, Union européenne, France et États-Unis) pour garantir le retour des dirigeants politiques leur sécurité et leur intégrité physique. Bernard Gomou va-t-il oser dire au CNRD que la dissolution des conseils communaux et de districts est inopportune ?« .

Avec ou sans la CAN, le CNRD va réaliser les infrastructures

Par ailleurs, Bernard Gomou revient sur le sujet de la CAN 2025. Il déclare : « des gens disent que la CAF a retiré à la Guinée l’organisation de la CAN. Je m’inscris en faux. La Guinée est l’organisatrice de la CAN 2025. Que cela soit clair. Le colonel Mamadi Doumbouya a pris déjà un acte historique en érigeant l’organisation de la CAN comme projet d’intérêt national (…) avec ou sans la CAN, le CNRD va réaliser des infrastructures conformément à volonté et la détermination du colonel Mamadi Doumbouya. Il m’a instruit de trouver tous les moyens possibles pour que cela soit une réalité’’.

De l’avis d’un commentateur, « quand le PM Gomou demande la contribution de tous les guinéens parce que, selon lui, c’est un évènement qui est extrêmement important. Il va nous permettre de développer des infrastructures à tous les niveaux, c’est de la démagogie. Il ne faudrait pas après que son gouvernement et le CNRD soutiennent que c’est le manque de mobilisation qui a empêché ces réalisations. De toutes les façons, c’est le régime d’Alpha Condé qui n’a pas voulu de cette CAN. Autrement, il aurait pu trouver les moyens avec les Turques, les Chinois et les Russes, partenaires économiques et militaires pour la construction de ces infrastructures. Mais l’ex président, ce qui l’intéressait c’était comment conserver son pouvoir et l’exploitation (sauvage des ressources minières). N’oublions pas qu’il a parrainé la crise au sein de la Fédération guinéenne de football, où il a favorisé la destitution de Mamadou ‘Antonio’ Souaré« .

Poursuivant, ce commentateur estime que « ce que ce gouvernement et le CNRD doivent faire pour trouver les moyens de redresser la Guinée, construire les infrastructures dans les domaines sportifs, de la Santé, de l’Éducation, c’est mettre sur pied un cadre de dialogue permanent, inclusif et indépendant. Pas seulement pour la durée de la transition, mais qui sera là pour au moins 7 ans. En tout cas, on verra comment Bernard Gomou va mener cette mission. Rappelons que son prédécesseur, Mohamed Béavogui, a essayé et a préféré démissionner ».

Mamadou B. BAH (Collaboration M. S. Fadi DIALLO)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.