Guinafnews
Votre pub ici 728

Le CNRD va-t-il suivre les conseils de Bah Oury ?

0
Sur son compte Tweeter, Bah Oury, président de l’Union des démocrates pour la renaissance de la Guinée (UDRG), un petit parti politique de plus en plus proche du CNRD et loin de la coalition CORED que dirige Mamadou Sylla ‘Futurelec’, reconnaît que la Guinée « notre pays a nécessairement besoin d’avoir une bonne ligne de communication et de coopération avec la CEDEAO. Il y va de notre intérêt national, c’est primordial ».
Bah Oury écrit : « Le 04 juin prochain se tiendra le sommet des chefs d’État de la CEDEAO au sujet des transitions politiques en Guinée, au Burkina et au Mali. L’enjeu est important du fait de la subsidiarité entre la CEDEAO et les autres organisations internationales comme l’UA, l’ONU. La subsidiarité signifie qu’une décision de la CEDEAO est également prise en compte par les autres organisations. Ainsi notre pays a nécessairement besoin d’avoir une bonne ligne de communication et de coopération avec la CEDEAO. Il y va de notre intérêt national, c’est primordial ».
Pour lui, « privilégier les voies latentes et la compréhension ne visent pas à renoncer aux choix stratégiques du « state building » (…) 
 Toutefois pour la réussite de ce programme, nous avons besoin de l’accompagnement de l’ensemble de la communauté internationale. C’est vital pour notre pays ».

« Ce message de Bah Oury est celui que nous du G58 nous envoyons au CNRD. Bah Oury le sait. Alors pourquoi essayer de s’asseoir aux côtés de ceux qui refusent que la Guinée collabore avec le CNRD et tenir ce discours ? Cette ambivalence n’est pas possible. Il faut que lui Bah Oury et les autres comme Lansana Kouyaté PEDN, Faya Millimouno, Ousmane Kaba, Ousmane Doré, Siaka Barry, Dansa Kourouma, etc. comprennent qu’ils trompent Colonel Doumbouya et les membres sincères du CNRD. On ne peut confisquer le pouvoir… on ne peut pas se passer de la CEDEAO. Compter sur la Russie, l’Iran… des pays sous sanctions ne va pas nous aider à régler nos problèmes« , estime un commentateur proche du G58.

Le CNRD va-t-il suivre les conseils de Bah Oury ? « Rien est moins sûr. Mais au lendemain du sommet d’Accra, les lignes pourraient bien bouger car, les sanctions, comme l’a annoncé le président en exercice de l’UA, Macky Sall, vont tomber. Malheureusement, elles ne vont pas cibler efficacement les dirigeants du CNRD, du gouvernement et du CNT« , analyse ce commentateur.

 

Khady THIAM 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies