Guinafnews

Le Médiateur Boni Yayi a rencontré les poids lourds du paysage politique guinéenne

C’est Youssouf Kiridi Bangoura qui a été le porte parole des coalitions ANAD (Cellou Dalein Diallo, RPG AEC et alliés, CORED (Mamadou Sylla) et FNDC-Politique (Sidya Touré et Aliou Bah) suite à la rencontre qu’elles ont eu avec l’ancien président béninois, Thomas Boni Yayi.

Ancien Ministre-Secrétaire général de la Présidence, dont il était également le porte-parole, Kiridi Bangoura a déclaré : « comme vous l’avez suivi,  nous avons été reçus par le médiateur de la CEDEAO, le président Boni Yayi qui a accordé suffisamment de temps, trois heures d’horloge  pour évoquer avec nous les éléments constitutifs qui peuvent permettre à la Guinée enfin de commencer la mise en œuvre d’une transition apaisée et inclusive. Les discussions ont touché et la méthode globale de mise en place du cadre de dialogue mais aussi les éléments qui doivent être contenus dans ce cadre de dialogue. Nous avons l’engagement avec le médiateur que les éléments de discussion que nous avons eus et les prochaines étapes restent à sa discrétion, pour les autorités de la place, pour les chefs d’État de la CEDEAO  et pour la presse ».

Pour un analyste politique, « il faut commencer à croire que la médiation de M. Boni Yayi pourrait aider à faire bouger les lignes de Doumbouya et de ses camarades, surtout les politiques et les sociaux comme les Dansa Kourouma, Siaka Barry, Keamou Bogola, Faya et sa coalition, Elie Kamano, etc. Il faudrait que l’ANAD, le RPG AEC, la CORED, le FNDC-Politique conviennent d’un chronogramme d’au maximum 24 mois qui, s’il ne commence pas le 5 février, jour de l’installation du CNT, devrait être fin mai 2022, comme l’a commenté Me Mohamed Traoré, l’ancien Bâtonnier« .

 

Mamadou S. Fadi DIALLO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.