Guinafnews
Votre pub ici 728

Le Ministre Charles Wright est-il allé vite en besogne ?

0

Avant d’ordonner une poursuite contre le directeur général de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) Bakary Sylla et Assimiou Sall, ancien agent comptable pour détournements présumés de deniers publics et complicité, a-t-il prit les dispositions nécessaires pour vérifier le fondement des accusations ? On peut en douter.

Dan une lettre datant d’hier (mercredi 14 septembre)  Alphonse Charles Wright, pièces à l’appui, demande au Procureur général de la Cour d’Appel de Conakry d’engager des poursuites contre ces deux dirigeants de la CNSS.

Lisez

Or, il se trouve que cet argent a été versé sur le même compte destiné au paiement des services recommandés par Dr. Dansa Kourouma président du CNRD.

C’est dire que ce dossier risque de s’éteindre rapidement, mais que le Ministre Charles Wright aurait dû procéder à des petites vérifications, qui l’auraient démontré l’innocence des sieurs Bakary Sylla et Assimiou Sall.

La question qu’il y a lieu de se poser est de savoir les liens qu’il y a entre le magazine Le Point et General Communications.

Pour un commentateur, « quelle que soit le type de publicité qui sera fait, ce sera un mauvais investissement. Des milliards de nos francs dépensés inutilement, parce que les investisseurs occidentaux sont guidés par les recommandations de leurs ambassades et prennent en compte les avis de la Banque mondiale et du FMI« .

 

 

Maintenant, dans cette affaire recommandée par le président du CNT, Dr. Dansa Kourouma, que va faire le Ministre Alphonse Charles Wright ? Combien d’autres entreprises vont être obligées de participer à cette opération de propagande inutile ?

Brehim Ould MAHMOUD

(*) https://guinafnews.org/dansa-kourouma-encourage-une-depense-exorbitante/

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies