Guinafnews
Votre pub ici 728

Le quatuor est mort, le Trio est né, mais le CNRD et son gouvernement ne collaborent pas.

0

Ayant choisi d’accompagner le CNRD, son gouvernement et son CNT, la CORED a quitté sans l’avouer le Quatuor qui, par ce fait, est mort. Ses partenaires circonstanciels (ANAD, RPG AEC et FNDC Politique) se retrouvent au sein d’un trio qui tient aux 10 conditions posées pour leur participation aux travaux du Cadre dialogue.

Si pour certains, comme Dr. Ousmane Kaba du PADES «c’est une bonne chose que le dialogue s’ouvre, j’y serais avec ma coalition. Nous demandons à ce que ça soit inclusif, on souhaite que tout le monde y vienne, et on espère que tout le monde sera là, ça sera une très bonne chose que tout le monde soit là (…) Ce dialogue va porter fruit, il ne faut pas être pessimiste, on va pour parler des problèmes de la Guinée, on va sortir avec des résolutions, des recommandations et une unité de vision sur tout», chez d’autres, comme Francis Haba, président de l’UGDD, formation politique membre de l’ANAD, « les lignes n’ont pas encore bougé, mais il y a des médiations souterraines qui sont en train d’être menées ».

Il ajoute : « nous espérons, puisque de toutes les façons, c’est nous qui avions demandé qu’il y ait un dialogue inclusif (…) Nous sommes demandeurs. Et donc, notre souhait, c’est de participer au cadre de dialogue, c’est d’ailleurs pourquoi, nous avons répondu à tous les appels au dialogue qui ont été organisés par le CNRD”.

Principale organisatrice de ce Cadre de dialogue qui est en train d’échouer, Dr. Makalé Traoré, salue « les parties prenantes, qui acceptent d’être au dialogue sans conditions, qui ont envoyé déjà leurs délégués dont les accréditations sont en cours de confection », et lance un appel à « ceux qui résistent jusqu’à maintenant, que nous les comprenons, que nous continuons à leur demander de venir à ce dialogue. Que ce dialogue est important pour eux et pour la Guinée et que nous allons veiller à ce qu’il se passe dans de bonnes conditions et que les questions qui sont discutées leur concernent et répondent également à leurs préoccupations. C’est vraiment cet appel que je lance, remercier ceux qui viennent sans conditions et dire à ceux qui posent encore des conditions, que nous comprenons, mais nous comptons sur leur patriotisme pour nous rejoindre ».

Pour un cadre de l’ANAD, « il faut que Makalé Traoré arrête ces discours de patriotisme car, nos exigences n’ont rien de contraire au patriotisme. Nos demandes sont justes et équitables, c’est plutôt eux qui ne font pas preuve de patriotisme. Toutes nos exigences concourent à la reconstruction de notre pays, à la réconciliation. Mais eux du petit groupe qui ont prit en otage Colonel Doumbouya et ses camarades, qui étaient avec nous il y a quelques mois, devraient réaliser qu’ils retardent notre pays. Le sommet de la Cedeao, c’est dans moins de deux (2) semaines. Les sanctions risquent de tomber ».

Mamadou Alpha BAH 

Lisez 

…………

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies