Contre La sansure

Mon colonel, as-tu pleuré pour la mort de cet enfant unique tué à Wanindara ce mercredi ? (*)

0

Les larmes de cette dame Adama Dian Bah qui a perdu son fils unique par une balle tirée par des hommes armés poursuivront ces auteurs jusqu’à dans leur tombe mon colonel président.
Seul Dieu connaît la douleur de perdre un enfant à plus forte raison un enfant unique à ses parents. Mon colonel, pourquoi tu pleurais le lendemain du 5 septembre dans le cimetière de Bambeto ? Pourquoi tu ne pleures pas pour la mort de ce jeune garçon unique à ses parents tué par tes hommes armés jusqu’aux dents contre un peuple abandonné ?
Mon colonel, à ton arrivée au pouvoir par les armes, certaines choses se lisaient sur ton visage: le patriotisme, l’amour de la nation, et le souci pour une Guinée émergente. Mais, après le goût du pouvoir, ton visage change ainsi que ceux de ton gouvernement.

Quand je te regarde, je pleure, oui, je pleure, parce que je vois un autre programme qui n’a rien à voir avec votre charte et votre discours du 5 septembre. « évitons les erreurs du passé » ce sont des mots de ce discours.
Dans les erreurs du passé tu disais « arrestations arbitraires, instrumentalisation de la justice, politisation de l’administration ». Arrêtons-là. Il y a des arrestations non justifiées aujourd’hui, on n’a pas besoin de les citer car personne n’est une copie stérile d’un monde évident. L’administration est politisée, Bachir Diallo, ministre de la sécurité qui a tenu un discours rassurant lors de sa prise de fonction jusqu’à quelques mois de service. Aujourd’hui, cet ancien général est devenu muet. Des guinéens tombent par balles, il ne dit rien.

l’on se demande même s’il est en Guinée. Ton ancien procureur qui criait dans tous les médias est devenu ministre de la justice et garde des Sceaux, on tue, on pille les citoyens il n’ose pas dire un mot. Il se concentre sur des poursuites de tel ancien ministre et de tel ancien ministre, en laissant les vrais problèmes sur la table.

Mon colonel, tu as trahi la jeunesse guinéenne. Je ne parle pas de cette jeunesse corrompue et paresseuse qui cherche des postes. Le sang de ces jeunes qui a coulé sur la terre guinéenne parce qu’ils ont manifesté sera pour tous les assassins et complices un fardeau. Seul le pouvoir de Dieu est éternel.

Les larmes de cette dame qui a perdu son fils unique ce mercredi 17 août 2022 sera pour les assassins un robinet qu’ils vont boire durant toute leur existence.
Vive la justice divine

Saïdou Saïdou
journaliste 00224664379620onetopic84@gmail.com

 

(*) In. https://loupeguinee.com/2022/08/18/mon-colonel-as-tu-pleure-pour-la-mort-de-cet-enfant-unique-tue-a-wanindara-ce-mercredi/

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

× Comment puis-je vous aider ?