Guinafnews
Votre pub ici 728

« Nous avons besoin d’un accord avec la CEDEAO » (Bah Oury)

0

C’est l’avis de Bah Oury, Président de l’UDRG, qui a ses entrées auprès du CNRD du Colonel Doumbouya. Certains le verraient même à la tête du prochain gouvernement. Seulement, ses récentes déclarations sont critiquées par certains proches des nouvelles autorités guinéennes.

Dans des propos assemblés par visionguinee.info (*) Bah Oury souligne : « nous avons besoin d’un accord avec la CEDEAO. Il ne faut pas jouer avec ça parce qu’il y va avec la stabilité de la Guinée. Nous avons des finances publiques complètement faibles, avec une absence de consensus politique à l’intérieur du pays, des fractures sociales aggravées« .
S’adressant au Colonel Mamadi Doumbouya, il lui dit : « vous avez besoin de paix, de stabilité pour que la population qui a faim ne puisse pas exploser sa colère (…) il vous faut de l’aide. Et qui va nous aider pour passer cette mauvaise passe ? C’est la communauté internationale qui, elle, conditionne toute son action avec des décisions qu’elle pourra prendre’’.
Poursuivant, Bah Oury indique qu’il « faut renforcer le dialogue intérieur. Parce que si nous ne nous entendons pas, les autres ne pourront pas nous aider. Il faut que nous nous entendions pour trouver les formes et les approches indispensables pour que malgré les différences, nous puissions nous parler, constater qu’il y a des points de convergence et de désaccord parce que la vie, c’est ainsi. Mais que ça ne soit pas des points qui peuvent amener à des confrontations pour dénombrer le nombre de morts et de personnes arrêtées et l’intensité de la crise dans le pays« .
Combien sont-ils, dans le camp du Colonel Doumbouya, à penser comme Bah Oury qui, dit-on, est un des leurs ?

Mamadou S. Fadi DIALLO

(*) In. https://www.visionguinee.info/bah-oury-prodigue-des-conseils-au-colonel-doumbouya-pour-eviter-lexplosion-de-la-colere-des-guineens/

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies