Guinafnews

Rencontre du 27 juin : un spectacle lamentable  

Assez décevant beaucoup de politiques et acteurs sociaux guinéens.

Le retard de la Guinée s’explique en grande partie par le bas niveau de sa classe politique et de sa société civile. Nombreux parmi eux accusent un faible niveau de compréhension et d’analyse de l’environnement sociopolitique national. C’est regrettable.

La session d’ouverture du cadre de dialogue inclusif a donné lieu à un spectacle lamentable, révélateur du mal profond que la Guinée éprouve de ses organisations politique et sociale. Il  importe de soumettre celles-ci à un   tamisage rigoureux représentativité.
Réagissant à une interpellation des plus simples sur leur sentiment vis-à-vis du dialogue proposé, des réponses incongrues d’un théâtre de mauvais goût ont été servies à l’emporte pièces, très souvent complètement hors sujet.
Le retard de la Guinée s’explique en grande partie par le bas niveau de sa classe politique et de sa société civile.
Le plus ahurissant était d’entendre des personnes sensées être dans une posture de conquête et d’exercice du pouvoir, réclamer au gouvernement l’arrêt de procédures pendantes devant les cours et tribunaux. C’est à se demander quelles relations cette race de « politiciens » au pouvoir, vont entretenir avec la justice. C’est simplement lamentable.
Monsieur le Premier Ministre, il importe de veiller scrupuleusement à la représentativité des acteurs au dialogue. Il y va de son efficacité et sa crédibilité.
Veuille Dieu mettre l’ensemble des acteurs au dialogue dans les meilleures dispositions de participation et d’action pour un résultat à la mesure des attentes des populations. Aameen !!!

Sény Facinet Sylla 

2ème Vice Président du CNT
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.